Calendrier : 16 septembre 2021

Taviers – la balade gallo-romaine

Taviers - la balade gallo-romaine

Thème de la balade

L’actuel village de Taviers est situé en contrebas de l’ancienne chaussée romaine qui reliait les villes gallo-romaines de Tongres et Bavay. Le nom de Taviers pourrait ainsi provenir de « taberna » (= taverne, en latin). Le village est, en effet, proche de l’endroit où était implantée l’agglomération gallo-romaine qui constituait une étape routière le long de cette voie antique. Le site est localisé là où la chaussée était sans doute coupée par une voie secondaire dont l’itinéraire devait relier Namur et Tirlemont, deux agglomérations importantes de l’époque. La balade, qui traverse les paysages openfield peu ombragés de la Hesbaye namuroise part du village, longe le site gallo-romain dont la superficie est estimée à environ 10 ha, et emprunte, jusqu’à Noville-sur-Mehaigne, un tronçon de la voie antique.

Fiche réalisée avec la collaboration du Centre de recherches d’archéologie nationale et de la Commission du sous-sol archéologique

Télécharger la fiche

Lien Wikiloc

Boneffe – la balade de l’abbaye aux champs

Boneffe - La balade de l'abbaye aux champs

Thème de la balade

A la fin du XIXe siècle, Boneffe était décrit ainsi : « Sur la rive gauche de la Mehaigne s’élèvent des maisons d’ouvriers, de commerçants, d’artisans et de cultivateurs, l’église entourée du cimetière, l’orphelinat, deux grandes fermes, une sucrerie et ses dépendances, et la gare du chemin de fer Zaman. Sur la rive droite, en amont, le moulin et les bâtiments de l’ancienne abbaye convertis en corps de ferme ; en aval et en regard du village, l’étang, le parc et les grands arbres du château. Enfin, dans l’angle formé par les clôtures de l’abbaye et du château, des maisons d’ouvriers et de petits cultivateurs forment le hameau de Par-delà-l ‘eau. Sur la même rive existaient autrefois, vingt maisons construites en torchis sur un sol très humide : le hameau de Comognes qui fut démoli. Village et hameau, abbaye et château sont dominés de trois côtés par l’un des plateaux les plus fertiles et les mieux cultivés de la Hesbaye. Le quatrième côté est formé par le vaste étang de l’abbaye, le bief du moulin et des prairies se continuant vers Taviers. » Depuis, le village a changé… mais pas tant que cela finalement !