Calendrier: 14 mars 2022

Pascale Hers et Madeleine Tirtiaux

Madeleine Tirtiaux et Pascale Hers

Illustrations et présentation du livre « Prénoms en goguette »

Des prénoms qui jouent avec les rimes et les sens et des dessins qui s’en emparent pour amuser grands et petits.

 

Textes de Pascale Hers

Illustrations de Madeleine Tirtiaux

www.madeleine-tirtiaux.com

Léon Gustin

Léon Gustin

La plupart de mes oeuvres est source de satisfaction, un moyen d’évasion et de créativité.
Je tente de réinventer la nature, de traduire la lumière, de capter l’atmosphère.
Je crée pour me libérer, m’exprimer faire réfléchir, interpeller et transmettre du plaisir au spectateur.
Je trouve l’inspiration dans mes états émotionnels de la vie de tous les jours.

Je travaille souvent d’un geste rapide et spontané

Jean-Marc Guillaume

Jean-Marc Guillaume

Passionné de céramique depuis de nombreuses années, j’apprécie particulièrement les possibilités infinies qu’elle offre au niveau créativité. J’utilise principalement des émaux haute température, mais aussi de la terre sigillée, de l’enfumage, des engobes , du raku …. J’adore travailler la structure , la matière et j’y mèle fréquemment du verre.

Par ailleurs je finalise l’ouverture, à Namur , d’un magasin consacré aux artistes locaux ( céramique, sculpture, verre, bronze … ) dans lequel une salle cocoon sera spécifiquement consacrée à des ateliers de développement personnel.

Sophie Gillot

Sophie Gillot

« PhilÔsophie » est né de la nécessité de matérialiser des expériences humaines liées au monde du rêve, de la musique, de l’Amour, du jeu, de la lecture mais aussi de la Révolte, bref de tout ce qui, invisible, nous définit et génère en chacun de nous une forme d’ énergie créatrice permettant  d’accéder à un univers plus proche de notre Vérité fondamentale et des valeurs qui la sous-tendent.

Et pour donner vie à cette Vérité intime, mon objectif était de trouver ma matière première dans la Nature, la nature brute, dénuée de toute transformation industrielle. C’est pourquoi, très vite, la terre et le bois se sont imposés à moi. Ce sont les souches qui m’inspirent essentiellement. De leur forme et de leur essence, jaillit le plus souvent l’idée du thème. Vient ensuite le travail de la terre d’où surgissent les personnages (sans visage) que j’habille alors de « tissu ». Cette terre que je travaille est une argile autodurcissante qui ne nécessite pas de cuisson, ce qui permet de la marier aisément au bois et au tissu.

Sylviane Gaussin

Sylviane Gaussin

A travers la peinture et la sculpture, je cherche à montrer les méandres de la vie et la complexité de l’être humain, son voyage intérieur. J’en explore les failles, la vulnérabilité, les imperfections, la fragilité mais aussi la beauté.

Je tente d’exprimer notre humanité.

J’attache de l’importance à la notion du temps, à ce qui est visible et invisible, une connexion entre le monde intérieur et extérieur. Je crée le vide pour le remplir de vie.

 

Le monde comme illusion.

 

www.sylviane-gaussin.be